Mairie de La Rivière Enverse

Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique > Forêt, alpages et agriculture > Plan d’aide au renouvellement forestier

Plan d’aide au renouvellement forestier

Pour les propriétaires forestiers

  • Publié : 3 janvier 2021

L’Etat Français va consacrer 150 millions d’euros pour « aider » et accompagner la forêt à s’adapter au changement climatique pour mieux l’atténuer.

Voir le dossier de presse ici :

Toutes les informations sur le plan de relance : ICI

Les forets sont déjà très durement touchées par le changement climatique. Pourtant, elles ont un rôle déterminant a jouer pour la durabilité de notre société. Afin de répondre à ces défis, il convient de financer l’amélioration, la diversification et le renouvellement des peuplements forestiers afin de favoriser leur adaptation au changement climatique notamment par une meilleure résilience des écosystèmes forestiers. Il convient également de faciliter les investissements dans la production sylvicole et la première et seconde transformation du bois notamment pour favoriser le déploiement des constructions en bois, dans le respect d’une gestion durable et multifonctionnelle de la forêt.

Cette mesure vise a aider les propriétaires forestiers, publics et privés, a ?renouveler et a diversifier leurs forêts. Une stratégie combinant diversification des essences et plantation des essences plus résiliantes au climat futur sur des surfaces bien plus importante qu’aujourd’hui est nécessaire.

Ceci permettra d’adapter les forêts au changement climatique ; d’orienter la sylviculture au service du développement du bois d’œuvre, ayant une durée de vie hors forêt plus longue que dans les autres usages, permettant ainsi un prolongement de la séquestration du carbone dans les produits bois plus importante ainsi qu’une meilleure valorisation économique. Dans le cadre de cette mesure, une action ciblée sur la reconstitution des forêts de l’Est de la France gravement affectées sous l’action des scolytes sera menée.

Cette mesure soutiendra également la production de graines et plants pour qu’elle soit en capacité d’approvisionner les chantiers de plantation. Elle permettra également de continuer a investir dans la modernisation de la première et seconde transformation du bois et dans le développement des constructions en bois.